Comment agit le traitement ?

L’acide hyaluronique est un composant produit physiologiquement dans notre corps. Cette molécule prévient l’apparition des effets du vieillissement cutané comme les rides et participe aussi à réhydrater la peau. Elle permet de redonner de l’éclat à un teint terne et agit comme un agent raffermissant.  Avec l’âge nous perdons notre capacité d’en produire naturellement.

Le traitement par acide hyaluronique peut s’envisager de deux manières différentes :

  • Injecter dans le derme superficiel, il permet de maintenir un bon niveau d’hydratation.
  • Injecter dans le derme profond, il remplace la graisse perdue avec l’âge et redonne du volume.

Pour qui est indiqué le traitement ?

Les injections d’acide hyaluronique sont indiquées dans les traitements de rajeunissement et d’embellissement du visage, ainsi qu’en traitement préventif des effets du vieillissement. Elles peuvent être administrées aussi bien à des personnes souhaitant un comblement des fines rides comme les pattes d’oie  ou des sillons comme les plis d’amertume.

L’acide hyaluronique contribue également à augmenter le volume des lèvres, à défroisser la zone du décolleté et rajeunit l’aspect visuel des mains. Il a un effet anti-âge et anti-rides et contribue à améliorer l’élasticité de la peau.

Les injections d’acide hyaluronique peuvent être également utilisées en alternative à la chirurgie esthétique pour modifier les contours et les anomalies morphologiques.

Pratiqué par un médecin esthétique, l’injection d’acide hyaluronique se déroule dans notre clinique de Lausanne, en Suisse.

Quelle partie du corps peut être traitée ?

  • Les rides du front
  • Les sourcils
  • Les pattes d’oies, les cernes
  • Les sillons nasogéniens
  • Les rides verticales des joues
  • Les pommettes, le nez, les joues
  • Les lèvres
  • Les mains
  • Le menton, la mâchoire
  • Le cou

Quel résultat peut-on envisager après une séance ?

Les premiers effets sont immédiats, les volumes perdus sont restaurés et la peau apparaît instantanément plus ferme et tonique. Cependant les résultats définitifs apparaissent 15 jours après l’injection.

La durée du résultat est de 6 à 12 mois selon le type d’acide hyaluronique injecté, de la zone traitée et de la capacité de résorption individuelle du produit. Votre équipe de la Maison Toa conseille de réaliser un traitement d’entretien tous les 12 mois.

Comment se déroule la séance ?

La peau est d’abord démaquillée. Le médecin convient avec le patient des zones à traiter. Le produit est ensuite injecté à quelques millimètres de profondeur à l’aide d’aiguilles ou de canules en fonction de l’indication.

L’injection d’acide hyaluronique à Lausanne est effectuée par un dermatologue ou un chirurgien dans notre clinique Maison Tóā.

Est-ce que ça fait mal ?

L’injection d’acide hyaluronique est peu douloureuse et se pratique sans anesthésie. Certaines zones telles que le nez ou les lèvres restent cependant plus sensibles. Une crème anesthésiante peut être utilisée pour le confort des patients.

Quelles sont les suites du traitement ?

Après une séance, le sport, l’exposition solaire, les saunas et hammams ainsi que la consommation d’alcool et la prise d’Aspirine sont à proscrire les 24h suivant les injections. Des petites rougeurs et une légère inflammation peuvent apparaître après les injections, mais disparaissent dans les 48h. En cas d’ecchymoses, celles-ci disparaissent dans les 3-6 jours après l’injection et peuvent être couvertes par un fond de teint dès le lendemain du traitement.

Le traitement à l’acide hyaluronique ne dure qu’une trentaine de minutes. Il est non invasif et les légères marques peuvent simplement être camouflées par du maquillage. Il permet dès la fin de la séance de reprendre des activités socio-professionnels.

Y a-t-il des contres indications ?

En cas de grossesse, d’allaitement ou de maladie auto-immunes le traitement est contre-indiqué. Avant de procéder au traitement par acide hyaluronique, votre praticien veillera à faire le point avec vous sur vos différents antécédents médicaux afin de déceler les éventuelles contre-indications.