Comment agit le traitement ?

Le traitement Miradry est réalisé dans notre clinique basée à Lausanne en Suisse. Nous sommes l’un des premiers établissements de Suisse romande à utiliser cette nouvelle technologie pour réduire la transpiration.

Le premier traitement médical non-invasif (non chirurgical) qui, en une seule séance,

Les glandes sudorales sont sensibles à la chaleur. C’est grâce à ce principe simple que le traitement de la transpiration des aisselles par Miradry est possible: des micro-ondes focalisées vont chauffer la surface du derme (entre deux et cinq millimètres de profondeur) à une température d’environ 60 degrés pendant un court instant, permettant une destruction des glandes sudorales sans atteinte des structures avoisinantes.

Ce traitement permet aussi d’éliminer une partie des follicules pileux et donc des poils des aisselles. A ce jour, c’est l’une des méthodes les plus efficaces pour réduire la transpiration excessive des aisselles.

Pour qui est indiqué le traitement ?

Miradry est la solution contre l’inconfort provoqué par la sueur des aisselles.

Ce traitement s’adresse à tous les hommes et les femmes qui souhaitent se débarrasser des désagréments liés à une transpiration excessive, aux mauvaises odeurs sous les bras ou qui cherchent une alternative efficace et durable à l’application de déodorants.

Quelle partie du corps peut être traitée ?

Actuellement seules les aisselles peuvent être traitées par cette technologie, mais des recherches sont actuellement en cours pour pouvoir l’étendre sur d’autres parties du corps.

En attendant nous pratiquons chez Maison TOA une solution alternative pour ces autres zones d’hypersudation incommodantes: les injections de toxine botulique.

Quel résultat peut-on envisager après une séance ?

Les résultats sont immédiats et visibles à long terme. Selon plusieurs études scientifiques:

  • 82% de réduction de la transpiration
  • 90% de réduction des odeurs

Comment se déroule la séance ?

La séance en 3 étapes :

Étape 1: L’anesthésie
Après application d’un crème anesthésiante pour endormir la surface de la peau, les doctoresses vont endormir le derme par injection d’une grande quantité d’une solution d’anesthésie locale diluée avec du sérum physiologique.

Étape 2: Le dessin
Chaque aisselle est unique. Miradry® s’adapte à toutes les tailles des aisselles selon différents calques. Pour faciliter la pose de ce calque sur la peau, il est important que les aisselles soient rasées 3 à 4 jours avant le traitement. (La repousse devrait être idéalement de 1 millimètre).

Étape 3: Le traitement
Une fois l’aisselle anesthésiée et le plan de traitement déposé sur la peau, votre médecin appliquera une fine couche de gel échographique. La pièce à main sera alors mis en contact avec votre peau et permettre, par un système de ventouse, d’aspirer légèrement la zone à traiter afin de lui délivrer les micro-ondes focalisées qui vont détruire les glandes sudorales immédiatement. Un système de refroidissement de la peau permet un traitement en toute sécurité.

Le traitement Miradry est efficace pour les personnes qui souffrent de la transpiration excessive des aisselles, mais également pour réduire les mauvaises odeurs sous les bras.

Est-ce que ça fait mal ?

Le traitement se fait sous anesthésie locale, il est donc indolore. Au réveil et durant les premières 72h, une sensation de gêne, voire une légère douleur peut être ressentie. Elle est due à l’inflammation des tissus provoquée par la destruction des glandes.

Quelles sont les suites du traitement ?

Les aisselles seront légèrement gonflées pendant une semaine et il y aura quelques petites ecchymoses du fait de l’aspiration. Dès la fin du traitement, et le soir même, vous appliquerez un pack de froid  que nous vous fournissons. Des médicaments anti-inflammatoires seront prescrits afin de réduire les œdèmes et les douleurs. Localement vous pourrez vous laver comme d’habitude et il est conseillé d’appliquer une crème hydratante sur la peau pendant une semaine. Les activités sportives et travaux lourds devront être évités durant la première semaine.

Voici quelques conseils pour vous aider à récupérer :

  • Appliquez immédiatement de la glace sur la zone traitée. Poursuivez les applications de glace durant quelques jours afin de réduire la tuméfaction.
  • Prenez les anti-inflammatoire prescrits par votre médecin. Vos aisselles pourraient demeurer sensibles jusqu’à quatre semaines après l’intervention, le temps qu’elles cicatrisent.
  • Gardez vos aisselles propres le temps qu’elles se remettent de l’intervention. Lavez-les au savon liquide.
  • Évitez de vous raser tant que la sensibilité ne s’est pas suffisamment retrouvée pour éviter de vous blesser.
  • Portez un haut ample durant les quelques jours suivant l’intervention pour un meilleur confort.

Le traitement en vidéo:


Depuis 2011, La technique Miradry a déjà changé la vie de plus de 160 000 patients dans le monde avec une excellente tolérance générale !

La destruction des glandes sudorales des aisselles ne va toucher que 2% des glandes totales du corps, la thermo-régulation du corps n’est absolument pas affectée. Il n’y aura donc pas d’augmentation de la transpiration sur d’autres zones du corps !