Comment agit le traitement ?

La toxine botulique de type A est une toxine provenant d’une bactérie Clostridium Botulinum. Elle entraîne une diminution de la contraction des muscles par blocage de la jonction neuro-musculaire (action myorelaxante). En esthétique, cette toxine est utilisée à une très faible dose. Elle a le pouvoir d’atténuer les rides horizontales et les rides verticales provoquées par la contraction de ces muscles. On obtient ainsi un lissage des reliefs cutanés et un rajeunissement du visage immédiat.

Le traitement peut être associé à des injections d’acide hyaluronique lorsque les rides sont très creusées.

La toxine botulique peut être également utilisé pour les patients plus jeunes souhaitant prévenir le vieillissement de la peau.

Quelle partie du corps peut être traitée ?

  • Les rides du lion entre les deux sourcils
  • Les rides de la patte d’oie
  • Les rides horizontales du front

Autres usages de la toxine botulique :
Traitement des migraines.
Traitement des spasmes musculaires.
Traitement des hypersudations.
Traitement du bruxisme responsable de dégâts dentaires.

Quel résultat peut-on envisager après une séance ?

Il faut compter 3 à 5 jours pour que le produit agisse.

Les premiers résultats sont optimaux 10 jours après la séance. La peau est lisse et les rides sont estompées.

Le traitement commence à s’atténuer au bout de quatre à six mois. Dès que l’effet de l’injection est moins visible, le traitement de toxine botulique peut être renouvelé.

Comment se déroule la séance ?

Après avoir été démaquillé et désinfecté le visage, le chirurgien injecte la toxine botulique dans le muscle avec une fine aiguille. L’injection agît en bloquant la transmission au niveau de la terminaison nerveuse qui est responsable de la contraction musculaire.

L’injection de toxine botulique se déroule dans notre Clinique basée à Lausanne, en Suisse.

Est-ce que ça fait mal ?

Le traitement est peu douloureux et ne nécessite aucune anesthésie préalable.

Quelles sont les suites du traitement ?

Après l’injection, le sport, l’exposition solaire, les saunas et hammam sont à proscrire pendant 24h.

Des rougeurs et une légère inflammation peuvent apparaître après les injections, mais disparaissent dans les 48h. En cas d’ecchymoses celles-ci disparaissent dans les 3-6jours après l’injection et peuvent être couvertes par un fond de teint dès le lendemain du traitement.

A noter que notre centre de chirurgie esthétique basé à Lausanne intervient également pour d’autres traitements à base d’injections.

Y a-t-il des contres indications ?

La toxine botulique est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.