Description

Le laser épilatoire est aujourd’hui une technique reconnue dans la médecine esthétique et bien plus efficace que la lumière pulsée pour se débarrasser définitivement des contraintes liées à la pilosité. Grâce au laser épilatoire avec système de refroidissement en saphyre intégré, le traitement devient indolore même pour les zones les plus sensibles à l’instar des aisselles ou du maillot.

Comment agit le traitement ?

Chez Maison Tóā, le centre de chirurgie plastique à Lausanne, nous venons de nous équiper de la toute dernière génération de laser épilatoires. Il s’agit d’un laser à double longueur d’onde Alexandrie et Nd Yag. Ce laser permet de traiter en 4 à 6 séances les poils quelle que soit la zone du corps à traiter et quel que soit le type de peau. Il est efficace aussi bien au niveau des peaux blanches, claires, mates, bronzées ou noires.

Les photons émis par le laser épilatoire sont absorbés par le pigment contenu dans la racine pilaire, ce qui permet de détruire le poil et sa racine. Toutefois, les poils ne sont destructibles que dans leur phase de croissance (phase anagène). Il faut donc 4 à 6 séances pour que les poils qui était en phase de repos (télogène) ou en phase de régression (catagène) se remettent en phase de croissance et puisse être éliminer à leur tour, ce qui permet une vrai épilation définitive de la zone traitée.

Pour qui est indiqué le traitement ?

Que vous soyez jeune ou plus âgé, un homme ou une femme, que vous soyez poilus comme votre animal de compagnie ou que vous ayez juste 3 poils résistants qui vous gênent, aujourd’hui, il est désormais possible de se débarrasser de ces poils disgracieux de manière définitive (80 à 90%) grâce à quelques séances de laser médical.

Grâce à la technologie d’épilation au laser médical avec refroidissement par contact saphyre, le traitement se fait rapidement, sans douleur et permet de s’épargner de longues heures consacrées à l’entretien de sa pilosité et de profiter de bénéfices cosmétiques durables.

Quelle partie du corps peut être traitée ?

Le laser épilatoire traite le visage, notamment la zone intersourcilière, la lèvre supérieure et le menton, les aisselles, le torse, l’abdomen, le dos, les bras, les cuisses, les jambes, les pieds, les mains, le sillon interfessier, et le maillot (échancré, brésilien ou intégral).

Quel résultat peut-on envisager après une séance ?

Pour les poils bruns ou noirs, une diminution d’environ 15% de la pilosité est déjà objectivée directement après la première séance . Il faut en général quatre à six séances successives, toutes les quatre semaines, afin de permettre la destruction de 80 à 90% des poils de la zone traitée, les poils restants étant généralement plus clairs, plus fins et plus clairsemés.

Les poils châtains, quant à eux, absorbent moins bien la lumière et nécessitent donc plus de séances ( 6-8 séances) .

En revanche, pour ce qui est des poils clairs, roux, blonds et blancs, nous déconseillons ce traitement auquel ils ne répondent que très peu.

Combien de temps dure le résultat 
Le laser utilise une lumière concentrée et ultra puissante, capable d’une destruction totale du follicule pileux, traitement pouvant garantir une épilation définitive. Cependant sous l’effet des hormones certains follicules pileux peuvent se régénérer au cours d’une vie, c’est pourquoi il se peut que vous deviez entretenir par une séance de rappel 2 ou 3 fois durant le reste de votre vie.

Comment se déroule la séance ?

La surface à traiter doit être rasée un jour auparavant. Pour une épilation des aisselles, il est vivement conseillé de ne pas appliquer de déodorant avant la séance. Ensuite, le rayon laser est transmis via une fibre optique de 22 mm de diamètre en continu, tandis qu’un système de refroidissement par saphir permet de préserver l’épiderme. Le port de lunettes protectrices est obligatoire.

Est-ce que ça fait mal ?

Fini les douleurs du laser épilatoire grâce à l’achat de la toute dernière technologie de laser par votre centre Maison Tóā à Lausanne.

La tête réfrigérante du laser saphyre permet d’une part de réduire l’accumulation de chaleur sur la zone traitée tout en l’apaisant pendant et après la séance grâce à la sensation de froid. Elle pallie le risque de brûlures, tout en faisant du laser épilatoire une expérience agréable.

Quelles sont les suites du traitement ?

Tout de suite après une séance de laser épilatoire, des rougeurs de la peau ainsi que des petites tuméfactions peuvent apparaître. L’utilisation d’une crème apaisante permet de soulager ces effets qui durent généralement moins de 24 heures.
Les 2 semaines qui suivent les séances laser, il est important d’éviter le soleil et d’appliquer un écran 50+ lors de l’exposition.

Le sauna ou un hammam après les séances (source de chaleur) sont également à éviter dans les 24 heures suivant une séance par laser médical.

Y a-t-il des contres indications ?

Si le laser épilatoire est un acte esthétique tout à fait répandu, la grossesse, le roaccutane (attendre 3 mois après l’arrêt du traitement), les médicaments photosensibilisants, les infections cutanées et la présence d’un duvet (risque d’apparition de poils plus longs et plus foncés) demeurent des contre-indications.

Bien qu’il ne s’agisse pas en soi d’une contre-indication médicale, il est déconseillé d’épiler des individus trop jeunes, surtout les hommes, qui n’ont pas encore atteint leur maturité hormonale. En effet, la maturité hormonale est nécessaire pour une épilation au laser probante.

Le bronzage, ainsi que les peaux mates et noires ne sont plus une contre-indication avec ce laser. Il est par contre impératif que vous annonciez avoir été exposé au soleil dans les 4 semaines qui précède le laser. Une longueur d’onde spéciale peau bronzée est alors choisie lors de votre séance.
Identique pour l’application d’auto-bronzant.