Qu'est ce que cette atteinte cutanée ?

Au total, ce sont 60.000 nouveaux carcinomes et 7.000 nouveaux cas de mélanomes qui sont diagnostiqués chaque année en Suisse. Nettement plus fréquents (90 % des cas), les carcinomes sont aussi les cancers de la peau les plus guérissables. Apparaissant majoritairement après l’âge de 50 ans, les carcinomes touchent aussi bien les hommes que les femmes. Ils ne se métastasent que très tardivement, raison pour laquelle, dans la plupart de ces cas, on parle de guérison complète une fois l’excision chirurgicale effectuée et en tissu sain. Plus rare, le mélanome est plus dangereux car il peut se généraliser rapidement. Il représente même la première cause de mortalité chez les femmes de 25 à 29 ans. Cependant, s’il est détecté très tôt, le mélanome peut-être guéri dans 90% des cas.

Quel traitement médical puis-je envisager ?

Tant que le cancer ne s’est pas propagé, la chirurgie demeure le traitement de référence. Il s’agit du seul traitement permettant de mener une analyse histologique afin de confirmer l’excision totale de la tumeur. Pour des tumeurs où la chirurgie n’est pas/plus possible (étendue, emplacement, autre raison), il reste des traitements médicamenteux: la chimiothérapie, les thérapies ciblées, l’immunothérapie, et/ou une radiothérapie peuvent toutes être pratiquées.

Dans tous les cas, votre médecin vous indiquera quelle est la solution la plus adaptée à votre cas personnel.

Une fois la lésion retirée, le malade doit être suivi régulièrement pour repérer une éventuelle récidive ( 10% de récidive lors des premiers 6mois ) ou l’apparition éventuelle d’une autre lésion.

Ce suivi se fera en fonction du type de tumeurs cutanée excisé et varie entre une fois par an à tous les 3mois.

En effet, un patient ayant déjà été victime d’un carcinome cutané, court un risque accru d’en développer un autre.