+ 41 21 791 70 70

Liposuccion du ventre

| Maison Toa |

Il y a des parties du corps que les gens ont du mal à accepter, parce qu’elles sont trop différentes de ce qu’elles étaient au départ, transformées au fil des ans, pas en harmonie avec leur apparence générale. Pour cette raison, de nombreuses personnes ont recours à des traitements esthétiques ou à une véritable chirurgie.

Comment combattre la graisse localisée sur le ventre ?

C’est précisément avec l’arrivée de l’été que les gens commencent à se poser davantage de questions sur la façon de combattre les imperfections de leur corps. La graisse localisée, en particulier, peut être liée à la grossesse, à l’allaitement, à une perte de poids soudaine, à un mauvais régime alimentaire ou à un mode de vie sédentaire, ou simplement à une prédisposition génétique dans la répartition de la graisse corporelle.

Dans chacun de ces cas, les adipocytes ont tendance à se localiser sur les cuisses, les fesses, les genoux, l’abdomen et les bras, autant de points qui deviennent très critiques en raison de la perte d’élasticité et de tonicité de la peau. Il devient donc très difficile d’éliminer avec la gymnastique et les régimes ces imperfections si sédimentées avec le temps, c’est pourquoi la seule solution efficace est la chirurgie.

La liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique qui élimine définitivement les adipocytes, les cellules responsables de l’accumulation de l’excès de graisse. La technique consiste à retirer la graisse sous-cutanée à l’aide d’une canule d’aspiration, sans laisser de cicatrices évidentes car elles sont cachées dans les plis de la peau. Dans la plupart des cas, le mouvement provoqué par ces canules permet la contraction de la peau et un effet de lifting modéré de la zone traitée. L’anesthésie peut être locale (avec une légère sédation) ou totale (avec une nuit en observation).

Comment gérer au mieux la liposuccion ?

  1. La liposuccion est toujours une opération. Il est donc essentiel que l’opération soit réalisée par un spécialiste de la chirurgie plastique esthétique et reconstructive, ayant une certaine expérience des interventions de ce type ;
  2. L’opération doit être réalisée dans une clinique ou un hôpital, dans des locaux équipés d’une salle d’opération aux normes ;
  3. Informez-vous et posez des questions, notamment lors de la visite préliminaire avec le médecin de la maison Tóā qui vous opérera ;
  4. Suivre un régime équilibré avant et après l’opération est crucial pour sa réussite et pour le maintien des résultats : avant l’opération, il serait très utile, par exemple, d’augmenter la consommation de liquides et d’aliments détoxifiants (ananas, fenouil, tomates, etc.) ;
  5. La liposuccion n’est pas une alternative à un mode de vie sain, elle ne fait pas de miracles : elle doit être considérée pour ce qu’elle est, c’est-à-dire un support valable pour compléter une vie équilibrée, qui aide à avoir un corps défini et harmonieux ;
  6. Le faible coût ne peut exister. Pour obtenir des résultats optimaux, mais surtout sûrs, il faut une qualité à 360 degrés. Méfiez-vous donc des prix particulièrement bas, car la santé n’est pas à prendre à la légère.

Comment intervenir davantage ?

Face à des situations particulièrement avancées, il est possible de combiner une liposuccion avec une liposculpture et une lipostructure pour redéfinir les zones, un lifting des cuisses pour éliminer l’excès de peau, et une éventuelle des injections pour les fesses pour combler la partie supérieure.

La condition essentielle pour se soumettre à ces interventions est de s’adresser à des chirurgiens expérimentés : Faîtes le choix de la sécurité et de l’expérience avec Maison Tóā à Lausanne en Suisse.