+ 41 21 791 70 70
fox eyes avant après

Md codes Injections esthétiques

Votre vote pour ce post

Ces dernières années, le monde de la médecine esthétique a connu de grands progrès. Connaissez-vous le chirurgien plasticien brésilien Mauricio de Maio ? Ce célèbre médecin a la largement contribué dans le milieu avec ses MD Codes™. En effet, avec les MD Codes™, il a créé un concept qui a véritablement révolutionné les traitements de comblement. Les traitements sont aujourd’hui standardisés, plus simples et plus sûrs.


Les nombreux avantages d’un traitement à l’acide hyaluronique

Mais tout d’abord, un mot sur les traitements de comblement et leurs avantages. Avec l’âge, le corps perd de plus en plus d’acide hyaluronique, ce qui entraîne la formation de rides sur le visage. Celles-ci sont souvent indésirables, car elles donnent l’impression d’être fatigué, épuisé ou même triste. Il est toutefois possible d’y remédier. Un traitement à l’acide hyaluronique peut aider à contrer cette évolution. Il s’agit d’aider la réserve naturelle d’acide hyaluronique du corps, qui s’amenuise toutefois. Selon le traitement souhaité, les joues peuvent par exemple paraître plus hautes et plus régulières, la ligne du menton plus fine et la peau raffermie de manière générale, bref, les fillers permettent de regagner visuellement les années « perdues ». Pour les patients plus jeunes, les avantages sont également nombreux : au lieu de créer soi-même les effets de contouring chaque matin avec un maquillage sophistiqué, les fillers permettent d’obtenir un look durable. Cette option est particulièrement intéressante pour les personnes dont la forme du visage ne permet pas d’obtenir l’effet de contouring souhaité, même avec du maquillage. Un traitement de comblement ne se contente donc pas de lutter contre les rides, il revitalise également la structure du visage et l’apparence émotionnelle.

Pourquoi les MD Codes ?

Les émotions étaient également au premier plan des préoccupations du Dr de Maio lorsqu’il a lancé les MD Codes™. Son objectif était de développer une nouvelle approche des injections. Il voulait s’éloigner de la question: « quelles zones du visage devaient être traitées » et se concentrer davantage sur la motivation émotionnelle du patient. Il fallait avant tout se concentrer sur le message que le visage devait faire passer. Pour y parvenir, il fallait cesser de lutter contre les symptômes et commencer à s’attaquer aux causes. Le patient veut-il une apparence plus féminine ? Paraître moins sérieux ? Ou plus simplement rajeunir ? Différentes techniques de traitement entrent en ligne de compte en fonction de ce que le patient souhaite. Les codes MD™ permettent ensuite de planifier le traitement de manière précise et approfondie.

Les Md Codes divisent le visage en 13 zones et 75 sous-segments au total, ce qui abouti à 75 MD Codes™. Ceux-ci contiennent, outre la zone du visage, des indications sur la complexité et la technique du traitement : les codes rouges correspondent à des endroits qui ne devraient être effectués que par des médecins expérimentés, tandis que pour d’autres endroits, il est même formellement déconseillé de procéder à une injection. Plus un traitement comporte de MD Codes™, plus il est complexe.

Un langage reconnu en médecine esthétique grâce aux codes MD™

Grâce à ce guide, un langage uniforme a pu être créé pour les traitements de comblement. Le patient en profite également. En effet, ce langage a permis d’uniformiser les plans de traitement, les spécialistes communiquent aujourd’hui plus efficacement entre eux, les traitements sont devenus encore plus sûrs pour les spécialistes comme pour les patients et, de manière générale, de nombreux progrès ont été réalisés. Par exemple, si l’injection était autrefois effectuée directement à l’endroit à traiter, on sait aujourd’hui que l’injection à un endroit voisin, voire éloigné, donne souvent de meilleurs résultats, plus durables. Cela coïncide également avec une évolution générale de la médecine esthétique : alors qu’auparavant, on traitait surtout les rides directement, on mise aujourd’hui plutôt sur une « approche visage complet », dans laquelle la structure complète du visage est prise en compte. Les besoins individuels des patients sont ainsi pris en compte, ce qui permet d’obtenir des résultats plus naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *